Brendan et le secret de Kells

Tomm Moore, Irlande, 2009, 75 mn, animation, couleurs, VF

Synopsis

Brendan, un apprenti moine de 12 ans, est élevé par son oncle, le sévère Abbé Cellach, au sein de l’abbaye de Kells. Le frère Aidan, le plus fameux des enlumineurs, vient trouver refuge à Kells, après que sa ville a été détruite par les Vikings. Auprès de cet enlumineur éclairé, gardien d’un grand livre commencé par d’autres au cours des décennies passées, Brendan trouve un père spirituel et la force de braver les interdits posés par son oncle. Pour procurer au vieil artiste l’encre dont il a besoin pour achever l’ouvrage, le garçon franchit clandestinement la porte de l’abbaye et s’engage seul, pour la première fois de sa vie, dans l’épaisse forêt qui lui fait face.

brendan

Presse

” Tomm Moore joue sur toutes les possibilités visuelles offertes par les motifs celtiques, osant même des séquences quasi abstraites, comme lorsque le jeune Brendan affronte un mythique monstre serpentin. On est bien loin de l’imagerie celto-moyenâgeuse habituelle dérivée du Seigneur des anneaux. Pas de héros surarmés, mais un petit moinillon rouquin qui apprend le dessin. Pas d’enchanteurs barbus ou de dragons furieux, mais la magie des entrelacs et des couleurs verts vifs et bruns profonds, dorures diaphanes, enchâssés comme des joyaux dans la géométrie des traits.

Étonnant outsider, ce dessin animé ne ressemble à aucun autre. Nourri de nombreuses légendes, ancré dans l’histoire d’une époque charnière, entre la fin des cultes païens et l’avènement du christianisme, le récit alerte, tour à tour cocasse et émouvant, ne cesse de surprendre, d’éblouir. Une vraie révélation. “

Cécile Mury, Télérama, 14 février 2009

Advertisements
%d bloggers like this: