Jeux d’images

Programme constitué de 7 films de Norman McLaren, Canada, 1942 à 1964, 47 mn

jeux-images06

Opening Speech (Discours de bienvenue de Norman McLaren)

 Norman McLaren, 1961, Canada, noir et blanc, 7 mn

 À l’occasion du Festival international du film de Montréal, le cinéaste Norman McLaren tente de prononcer un discours de bienvenue, mais un micro récalcitrant l’en empêche.

Technique : film à trucages avec animation d’objets.

Hen Hop

Norman McLaren, 1942, Canada, couleurs, 4 mn

Une poule danse et se transforme au rythme d’une musique folklorique canadienne.

Technique : images tracées directement sur pellicule avec la couleur

Caprice en couleurs

Evelyn Lambart, Norman McLaren, 1949, Canada, couleurs, 8 mn

Trois variations cinétiques abstraites associées à une construction musicale jazz en trois mouvements.

Technique : éléments visuels peints gravés sur pellicule.

Canon

Norman McLaren, Grant Munro, 1963, Canada, couleurs, 9 mn

Film didactique présentant trois illustrations des principes de la forme musicale du canon : la première réalisée en animant des blocs de bois sur un damier, la seconde en animant des éléments découpés et la troisième en filmant séparément des acteurs pour ensuite les placer dans une même image à l’aide d’une tireuse optique.

Technique : images d’objets tridimensionnels et effets optiques.

Le Merle

Norman McLaren, 1958, Canada, couleurs, 4 mn

Fantaisie visuelle illustrant une chanson traditionnelle québécoise racontant l’histoire absurde d’un merle qui perd une à une les différentes parties de son corps.

Technique : superposition de découpages blancs sur fond coloré.

Blinkity Blank

Norman McLaren, 1955, Canada, couleurs, 5 mn

Provoquant un étrange feu d’artifice, des formes lumineuses se livrent un combat amical évoquant à la fois le jeu et le rituel amoureux des oiseaux.

Technique : images spasmodiques gravées sur pellicule noire opaque

jeux-images07

Il était une chaise

Claude Jutra, Norman McLaren, 1957, Canada, noir et blanc, 10 mn

Un jeune homme, qui voudrait bien s’asseoir pour lire un peu, est confronté à une chaise rébarbative. Ce n’est qu’après avoir établi avec elle une relation égalitaire et respectueuse qu’il parvient à ses fins.

Technique : pixilation et manipulation avec des fils invisibles.

Note d’intention

Ce programme de sept courts métrages permet de découvrir l’œuvre filmée du cinéaste canadien Norman Mc Laren. « Mc Laren est au cinéma ce que Picasso est à la peinture », disait Le Nouvel Observateur, c’est-à-dire un inventeur de nouvelles formes, un touche-à-tout génial usant de toutes les ressources permises par son art. Allant de l’animation d’objets à la peinture sur pellicule, ces films ludiques réjouiront les yeux et les oreilles par leur originalité.

Advertisements
%d bloggers like this: