Kes

Ken Loach, Angleterre, 1969, couleurs, 110 mn

Synposis

Dans une petite ville minière du Yorkshire, Billy, 15 ans, vit entre sa mère, Mme Casper, désireuse de retrouver un mari, et Jud, son demi-frère, qui travaille à la mine et le brutalise. Elève rêveur, lecteur de bandes dessinées, voleur et solitaire, il découvre un jour un jeune faucon dans un nid. Intéressé par cet oiseau sauvage, il entreprend d’apprivoiser et de dresser l’animal.

kes

Presse

« Il est difficile de parler sans mièvrerie du monde de l’enfance. Ken Loach y réussit parce que, au lieu d’isoler son héros dans un rêve «poétique» et abstrait, il ne cesse de le confronter à la dure réalité quotidienne. À côté de son faucon, ce n’est pas seulement la tendresse et le bonheur d’aimer que découvre Billy, mais aussi l’injustice, la méchanceté et la bassesse. Quand on lui tue son ami, il ne pleure pas. Son apprentissage est terminé. Billy est devenu un petit homme. On pense naturellement aux Quatre cents coups de François Truffaut, dont Kes nous rappelle la miraculeuse fraîcheur. Mais nous sommes en Angleterre et Dickens n’est pas très loin. »

Jean de Baroncelli, Le Monde, 23 juin 1970.

Advertisements
%d bloggers like this: