Les Héritiers

Marie-Castille Mention-Schaar, France, 2014, couleurs, 1h45

Synopsis

D’après une histoire vraie.

Lycée Léon Blum de Créteil, une enseignante décide de faire passer le Concours national de la Résistance et de la Déportation à sa classe de seconde la plus faible. Cette initiative va peu à peu transformer les élèves.

héritiers

Presse

« Ariane Ascaride, formidable, incarne [une] enseignante, singulière alchimie d’autorité et de bienveillance, d’exigence et de confiance. Faute de parvenir à mobiliser ces lycéens, elle s’adresse aux adolescents, à leur sensibilité, à leur curiosité, à leur capacité à s’identifier à des jeunes de leur âge en d’autres temps. Avec les écrits d’Anne Frank et de Simone Veil, avec des photographies et des documents, le sujet cesse de leur apparaître « aride » pour prendre chair ; s’ouvrent soudain des centres d’intérêt inédits, des horizons insoupçonnés. Si, comme le dit Malik, chaque figure de jeune déporté croisée devient comme une rencontre, la plus belle est celle que ces lycées font avec Léon Zyguel, rescapé d’Auschwitz qui « joue » son propre rôle de témoin essentiel. La réalisatrice a su, dans un style quasi documentaire, restituer une ambiance de classe avec sa vitalité et sa spontanéité, en mêlant comédiens et non-professionnels, et saisir, tous adolescents confondus, leur émotion. »

Corinne Renou-Nativel, La Croix, 3 décembre 2014

Advertisements
%d bloggers like this: